Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

mercredi, 12 novembre 2008

petites blagues

Avec toute la nouvelle technologie concernant la fertilité, une femme de 75 ans a donné naissance à un bébé ..

À sa sortie de l'hôpital, ses amies vinrent la visiter à la maison. Et tout naturellement lui demandent : ''Pouvons-nous voir le bébé ?''
- "Pas tout de suite" dit-elle. Je dois d'abord faire du café et on causera un peu d'accord ?'


Trente minutes plus tard, quelqu'un lui demanda encore : "Pouvons-nous voir le bébé maintenant ?"
- "Pas encore", dit la mère.
Quelques minutes plus tard ils demandèrent avec impatience : "Bon, quand pourrons-nous enfin voir le bébé ?"
- "Quand il pleurera" dit-elle.
- "Quand il pleurera ?... Mais pourquoi devons-nous attendre qu'il pleure ?"


- "Parce que je ne me rappelle pas où je l'ai mis .."


L'institutrice demande aux élèves ce que font leurs parents dans la vie.

Tout le monde répond avec les métiers classiques : pompier, ingénieur, prof, médecin...

sauf le petit Lucas.

L'institutrice demande alors à Lucas !
'Bah alors, il fait quoi ton papa dans la vie ?'. Le petit Lucas répond :
'Il est danseur exotique dans un gay bar, il se déshabille devant des homosexuels

et des hommes mettent des billets dans ses sous-vêtements.

S'ils paient bien, il va à l'hôtel avec eux et il couche avec pour de l'argent'.

Choquée, l'institutrice demande :
'Vraiment ?'
'Non répond Lucas, il est entraineur de l'équipe de France de foot, mais j'avais trop honte'.



Crise des subprimes :

Alors voilà, Mme Ginette a une buvette à Bertincourt, dans le Pas de Calais. Pour augmenter ses ventes, elle décide de faire crédit à ses fidèles clients, tous alcooliques, presque tous au chômage de longue durée. Vu qu'elle vend à crédit, Mme Ginette voit augmenter sa fréquentation et, en plus, peut augmenter un peu les prix de base du "calva" et du ballon de rouge.
Le jeune et dynamique directeur de l'agence bancaire locale, quant à lui, pense que les "ardoises" du troquet constituent, après tout, des actifs recouvrable et commence à faire crédit à Mme Ginette, ayant les dettes des ivrognes comme garantie.

Au siège de la banque, des traders avisés transforment ces actifs recouvrables en CDO, CMO, SICAV, SAMU, OVNI, SOS et autres sigles financiers que nul n'est capable de comprendre.
Ces instruments financiers servent ensuite de levier au marché actionnaire et conduisent, au NYSE, à la City de Londres, aux Bourses de Francfort et de Paris, etc., à des opérations de dérivés dont les garanties sont totalement inconnues de tous (c.à.d. les ardoises des ivrognes de Mme Ginette).
Ces "dérivés" sont alors négociés pendant des années comme s'il s'agissait de titres très solides et sérieux sur les marchés financiers de 80 pays.

Jusqu'au jour où quelqu'un se rend compte que les alcoolos du troquet de Bertincourt n'ont pas un rond pour payer leurs dettes.

La buvette de Mme Ginette fait faillite.

Et le monde entier l'a dans le cul !

Commentaires

LE PLUS FORT C'EST QUE C'EST VRAI

Écrit par : ginette | mercredi, 12 novembre 2008

La dernière est criante de vérité !!!
Je comprend très bien le petit Lucas :D

Et la mamie ..... sans commentaire ... on a vu ce genre de chose en vrai !

Bonne soirée, Norbert

Écrit par : FLB | mercredi, 12 novembre 2008

Je ne peux rien écrire... je suis morte de rire !

... mais je devrais pas !

Bonne soirée à toi...

Écrit par : Quichottine | mercredi, 12 novembre 2008

Excellent ! Je les connaissais mais elles me font toujours marrer ...
Bon jeudi ! Bisoux.

dom

Écrit par : dom | jeudi, 13 novembre 2008

Ben figures toi, Norbert, que quand j'ai reçu le mail avec cette histoire sur la crise, je me suis bien pensé avoir lu ça , mais je reçois tant de conneries que je pensais que c'était dans un mail précédent.
Désolé de t'avoir plagié, mais ce n'était pas du tout volontaire, n'ayant pas pour habitude de "piquer" des trucs sur les autres blogs.

Et tu as bien fais de le préciser chez moi, d'ailleurs, le champix il a tout de suite percuté, lui !

Bon dimanche

Écrit par : FLB | dimanche, 16 novembre 2008

Les commentaires sont fermés.